Menace d’éruption volcanique en Alaska

Version à imprimerSend by email
 

Les compagnies aériennes sont sur le pied de guerre dans les aéroports d’Amérique du nord et d’Asie du nord, et jusqu’en Alaska où le volcan Cleveland serait sur le point d’entrer en éruption.

Les vulcanologues ont prévenu que le volcan Cleveland, situé en plein sur la route aérienne entre l’Amérique du nord et l’Asie, pourrait être au bord d’une éruption, la première depuis dix ans. Problème: il est particulièrement isolé et ne dispose pas d’installations de détection au sol, ce qui pourrait entrainer un délai de plusieurs heures entre le début de son éruption et les messages d’alerte. Situé sur une des îles Aleoutiennes à plus de 1500 kilomètres au sud-ouest d’Anchorage, le Cleveland « pourrait cracher sans avertissement un nuage à 6000 mètres d’altitude » qui ne serait détectable par les satellites qu’après plusieurs heures. En 2011, lors de sa dernière grande éruption, son nuage de cendres avait dépassé les 8000 mètres.

Les compagnies aériennes sont en état d’alerte, préparant déjà des plans de déroutement au cas où le pire se produirait. Toutes celles reliant l’Asie à l’Amérique du nord sont concernées, que ce soit Air Canada, American Airlines, Delta Air Lines, United – Continental ou sur l’autre rive du Pacifique les Japan Airlines, All Nippon Airways, Korean Air, Asiana Airlines, Eva Air, Thai Airways et autres Singapore Airlines.

La prudence reste toutefois de mise: le niveau d’alerte est aujourd’hui au deuxième degré sur quatre possibles.

Lien a l'article