Le point du Président

Réunion de la Coalition des syndicats d’agents de bord
La composante d’Air Canada du SCFP a récemment été invitée à se joindre à la rencontre de la Coalition des syndicats d’agents de bord qui a eu lieu à Dallas au Texas. La Vice-présidente de la composante, Theresa Mitchell et moi-même avons toujours été très intéressés à bâtir des ponts avec d’autres syndicats d’agents de bord de l’Amérique du Nord. Avec la composante d’Air Canada, il y avait aussi l’APFA, la TWU, l’IBT et le GCAQE réunis afin de discuter de qualité de l’air en cabine, de fatigue, de périodes de repos, ainsi que de négociations. Parce que cette rencontre avait lieu pendant nos propres négociations, nous y avons envoyé à notre place, Jordan Bray-Stone, Présidente du Comité de la santé et sécurité et Nicola Schnell, Président du Comité de mobilisation et d’engagement. Ils sont revenus engagés, enthousiastes et mobilisés et ils communiqueront aux membres plus d’informations sur cette rencontre !

Rapports sur les OBSM
C’est quotidiennement et même quelques fois à chaque heure que votre syndicat reçoit des rapports inquiétants sur les programmes des OBSM. Chacun de ces rapports fait l’objet d’un suivi et est transmis à la Société.

Nous sommes heureux de rapporter que :
1. Il n’y a plus de rétrogradation comme il y a en a déjà eu.
2. Nos membres ne sont plus forcés d’accepter une importante baisse de salaire comme c’était le cas.
3. Des mesures disciplinaires d’une extrême sévérité ne sont plus imposées comme c’était le cas.

Le syndicat a toutefois été avisé que la prochaine phase des évaluations des OBSM Directeurs du service est en marche. Nous avons été informés du moment où elle sera lancée et des changements qui ont été apportés au programme ; la communication franche et l’avertissement préalable ont été appréciés. Nous sommes tous d’accord, ni le syndicat, ni ses membres n’acceptent un programme en vertu duquel la seule tâche d’un cadre est de monter à bord des appareils et de nous évaluer avec un iPad et des communications minimales.

Comme le disent souvent les dirigeants de votre composante : « Comment cette façon de faire peut-elle être efficace ?  Comment se peut-il que la Société puisse permettre un comportement dont elle croit qu’il n’est pas admissible sur un vol pour ensuite le documenter et en faire le suivi après le vol ? »

Le syndicat revoit les évaluations et les mesures disciplinaires provenant du programme des OBSM  Directeurs du service. C’est sans fin. Mais sachez que nous vous entendons bien et que nous apprécions vos commentaires.

Le syndicat ne sera jamais heureux d’un programme qui se préoccupe plus de la ponctualité du service, de la tenue du personnel et de l’éclairage de la cabine que de l’authentique service que nous nous efforçons toutes et tous d’offrir.

Offrir un accueil rayonnant et chaleureux ne compte que pour 4,5 %, soit la même proportion que l’éclairage en cabine.

Qualité de l’air en cabine
Votre syndicat prend la qualité de l’air en cabine au sérieux. Nous vous en parlons chaque fois qu’un problème est porté à notre attention, afin de nous assurer que vous connaissez le protocole et le processus. Rappelez-vous que vous pouvez faire parvenir un courriel à  air@accomponent.ca chaque que vous rencontrez un problème d’émanations ou de qualité de l’air et ainsi obtenir immédiatement de précieuses informations. Nous vous prions d’informer le syndicat de tout enjeu lié à la qualité de l’air afin que nous puissions tout de procéder à une analyse et initier un suivi. Rappelez-vous, la sécurité dépend de chacun de nous et en faisant rapport sur les problèmes dès qu’ils se manifestent, nous aidons le prochain équipage comme nous-mêmes à travailler dans un environnement plus sécuritaire.

Négociation
Le syndicat a rencontré l’employeur la semaine dernière. Il n’y a que peu de choses à rapporter, sinon que nous retournons à la table le 9 décembre 2019, pour une semaine complète de négociation.

Salaire minimum à Rouge
Le syndicat a rencontré l’employeur le mardi 12 novembre 2019. Au cours de cette très longue journée, nous avons discuté du grief portant sur le salaire minimum à Air Canada Rouge. Nous n’avons malheureusement pas réussi à nous entendre et nous avons prévu une autre journée de rencontre afin de conclure une entente finale dans ce très important dossier. Le salaire minimum et une norme minimale et nous croyons qu’actuellement, nos membres de l’Ontario n’ont pas droit au minimum lorsqu’ils sont en formation ou effectuent du travail au sol.

Vol de mise en place sur le strapontin de la cabine
Au cours des deux dernières semaines, le syndicat a reçu de nombreux rapports portant sur des membres à qui on a attribué un strapontin pour effectuer un vol de mise en place ou à qui on a demandé d’abandonner leur siège pour occuper un strapontin afin d’accommoder un passager supplémentaire. Le syndicat maintient que TOUS les membres effectuant un vol de mise en place doivent le faire sur un siège passager. Vous voyagez comme un passager et avez le droit à un siège adéquat pour votre confort. Si on vous demande de prendre un strapontin ou qu’on vous affecte à un strapontin, nous vous prions d’informer le bureau de votre section locale de l’incident.

Projet de loi C86 – Dispositions du nouveau congé pour responsabilités personnelles
La Société a récemment informé le syndicat de la façon dont les nouvelles dispositions du Congé pour responsabilités personnelles seront gérées sous le nouveau Code canadien du travail.

Ce congé est destiné à accorder aux travailleurs du temps pour s’occuper d’eux en cas de la maladie, pour prendre soin de membres de leur famille ou s’acquitter de responsabilités liées à l’éducation. Les nouvelles dispositions du code prévoient que les trois premiers jours sont payés et que le quatrième et le cinquième ne le sont pas. Généralement, les jours de congé sont consignés par périodes de 24 heures.

Tous les membres de l’exploitation principale et de Rouge ont droit à la pleine période de cinq jours, avec les trois premiers jours payés sur la base du cycle ou du courrier de chacun. Une journée de service chevauchant deux (2)  jours civils à moins de 24 heures de la base d’affectation sera l’équivalent d’une (1) journée de congé. Un courrier comportant plus de 24 heures, mais moins de 48 heures 1 minute sera l’équivalent de deux (2) jours de congé et ainsi de suite. Voir les exemples plus bas.

***Si vous êtes affecté à un courrier SYD de 3 jours valant 33:00CR, vous serez payé pour le courrier et utiliserez trois (3) jours de congé. La raison est que le courrier SYD est éloigné de 57 heures de la base d’affectation (donc, plus de 48 heures et moins de 72 heures 1 minute). Si vous prenez toute la période de cinq (5) jours de congé, les deux (2) jours suivants ne seront pas rémunérés.

***Si vous êtes affecté à un courrier de 4 jours valant 20:00CR et que vous prenez cinq (5) jours de congé, vous toucherez les crédits de vol prévus aux trois premières périodes de 24 heures. La 4e et la 5e période ne seront pas rémunérées. C’est la même chose qu’arriver au bout de sa banque de congés de maladie pendant un courrier.

Les jours de congé sont calculés par périodes de 24 heures ou moins, à compter de l’heure d’entrée en service pour le courrier manqué. Prenez note que vous devez en faire la demande à votre directeur pour obtenir ce congé. Adressez-vous à votre section locale si vous avez déjà pris un tel congé et que vous croyez ne pas avoir été rémunéré conformément aux dispositions décrites plus haut.

Conseiller juridique de la composante d’Air Canada
Au début de leur mandat, les dirigeants de la composante ont décidé de procéder à l’embauche d’un avocat attaché à la composante et travaillant dans les bureaux du Chemin Belfield. Nous voulions une personne capable de d’évoluer au rythme de notre vision, de superviser le flot de griefs et de gérer toute une gamme d’enjeux spécifiques aux agents de bord. Nous sommes très chanceux de pouvoir compter sur les services à temps plein de Kim Veller depuis septembre 2019. Kim nous aide dans de nombreux dossiers, de la négociation à la révision mensuelle, en passant par la gestion au quotidien des griefs.

Sondage en ligne
À ceux et celles qui ont complété le sondage, merci, vos commentaires sont étudiés et appliqués quotidiennement. Pour ceux et celles qui ne l’ont pas encore fait, n’hésitez pas à cliquer sur le lien qui suit https://www.surveymonkey.com/r/C7RM2KR afin de compléter le sondage.  Prenez note que le sondage sera en ligne jusqu’au vendredi 22 novembre 2019 à 16 h 00 HNE.

Insignes d'identité - Rouge
Nous comprenons que le récent bulletin concernant les insignes d'identité a été envoyé à tous les membres et qu'il a causé une certaine confusion parmi les membres de Rouge.  Nous tenons à souligner que l'information contenue dans ce bulletin s'applique aux membres de l'exploitation principale seulement. Bien que votre syndicat ne soit pas en accord avec cette politique, le port d'une insigne d'identité est toujours une exigence de la compagnie chez Rouge.

Vols de décembre
Parce que j’ai été pendant plusieurs années Président du Comité de réserve au cours la période la plus occupée de l’année, je sais que vous serez nombreux à vous adresser à nous et que pour certains, ce sera la première fois que vous prenez contact avec votre section locale.

Si vous êtes de réserve en décembre, vous trouverez votre Manuel de réserve en cliquant sur le lien qui suit ICI.

Si vous êtes titulaire d’un programme de vols, vous trouverez votre convention collective en cliquant sur le lien suivant ICI.

Concentrez-vous sur la clause de réaffectation en cliquant sur le lien qui suit ICI afin de voir un bulletin d’information publié plus tôt par le syndicat.

Pour obtenir une liste de coordonnées, cliquez sur le lien qui suit ICI.

Enfin, vous trouverez toutes ces informations et d’autre encore sur le site Web de la composante à www.accomponent.ca.

Je vous souhaite un magnifique mois de décembre 2019 et je vous dis de ne pas hésiter à prendre contact avec moi,
Solidairement,

Wesley Lesosky
Président, Composante d’Air Canada du SCFP