Suivi du projet de loi C-4

À la suite du bulletin que nous avons publié le 1er octobre 2020 (cliquez ICI pour voir), le projet de loi C-4 a reçu la sanction royale le vendredi 2 octobre 2020, après son adoption au Sénat. Nous sommes heureux que ce projet de loi ait été adopté offrant à nos membres des options de congé COVID-19.

Nous étions en communication régulière avec Air Canada et Air Canada Rouge, car nous avons entendu tant de membres qui avaient besoin de savoir quand la politique correspondant à ces programmes serait publiée. Air Canada a fourni sa politique officielle de congé COVID-19 et un document FAQ. Ces documents peuvent être trouvés sur Aeronet dans le portail HR Connex sous l'onglet Atténuation COVID-19 en haut de la page. Ils peuvent également être trouvés en cliquant ICI pour la politique, et ICI pour le document FAQ. La politique d'Air Canada Rouge reflétera apparemment la politique du réseau principal et devrait être disponible bientôt. Votre syndicat a fait un suivi et continuera de le faire jusqu'à ce que la politique soit affichée pour tous les membres.

Si vous avez l'intention de demander la prestation fournie par le gouvernement fédéral, il est important que vous revoyiez entièrement les critères de ces avantages. Nous continuons de travailler avec le SCFP national et nous nous efforçons d'avoir une liaison avec Emploi et Développement social Canada qui se spécialise dans la nature unique de notre main-d'œuvre et pour aider à naviguer dans les demandes de ces avantages. Nous fournirons des mises à jour à ce sujet dès qu'elles seront disponibles.

Si vous n'avez pas déjà demandé le congé COVID-19 et que vous remplissez les conditions d'admissibilité, vous pouvez le faire en soumettant une demande via l'outil eLeaves d'Air Canada Mainline ou en envoyant un courriel à Chelsea à askrouge@aircanada.ca si vous travaillez chez Air Canada Rouge. Si vous avez des questions sur ce congé ou les implications relatives à la pension, aux avantages sociaux, etc., nous vous recommandons de lire le document de questions et réponses car il est assez complet. Si vous avez des questions, vous pouvez contacter votre bureau local.

Solidairement,