Heures d’embarquement et périodes de service

Votre temps est précieux et on ne devrait pas s’attendre à ce que vous travailliez gratuitement !
C’est un enjeu qui tourmente les agents de bord depuis des années, comme vous le constaterez dans les bulletins publiés par le syndicat au fil des ans et dont les liens suivent plus bas. Prenez note que ces bulletins peuvent contenir des informations dépassées. Nous vous rappelons de toujours vous référer à votre Manuel de l’agent de bord et à ePub pour les procédures les plus actuelles.
Strength By Action - Issue 41 - What Are Your Priorities - 20050620
You & Your Rights - Issue 21 - Time is valuable - 20050908
You & Your Rights - Issue 36 - Pre-Post Duty Periods - 20060912
Your Rights - Issue1-WhenWillEnoughBeEnough-20090217
Safety First - Issue 3 - Time Permitting - 20091106
Component Officers Message - Issue 9 - Early Boarding Or Finish Your Safety Checks - 20130507
La Société a toujours trouvé des moyens de demander aux agents de bord de donner un peu plus de leur temps libre et d’arriver à l’aéronef plus tôt. La solution n’est pas que les agents de bord se rapportent pour leur service plus tôt, c’est que la Société fasse commencer la période de service plus tôt et augmente le temps nécessaire à l’enregistrement avant le départ.
Prise de service
Base d’affectation – Vols en tête de ligne

  767 - 788 A330 -
772 - 789
773 77P Fuselage étroit
Directeurs du service / Agents de bord 1:10 1:15 1:20 1:25 1:00

Escale 

  767 - 788 A330 -
789- 772
773 77P Fuselage étroit
Exposé d’avant vol temps 1:00 1:00 1:00 1:00 0:45 (E190)
0:45 (A319A/320)
0:50 (A321)

Vol de mise en place 
Les membres du personnel de cabine qui effectuent un vol de mise en place doivent être enregistrés et prêts à monter à bord aux barrières d’enregistrement et d’embarquement dans les délais prévus dans le document que vous trouverez en cliquant sur le lien qui suit :
https://www.aircanada.com/en/travelinfo/airport/checkin.html
Les vérifications et les tâches en matière de sécurité d’avant vol incluent :

  • Ranger vos bagages dans les compartiments de rangement des membres du personnel de cabine.
  • Faire revoir le carnet de défaillances cabine par le Chef de cabine et informer les membres de l’équipage de tous les équipements non fonctionnels ou non disponibles à bord.
  • Assurer que l’exposé du pilote a lieu (conditions de vol, temps de roulage, repos contrôlés etc.).
  • Disposer de tous les publications à jour, y compris le Certificat de formation sur les marchandises dangereuses en format papier ou dans un format électronique accepté.
  • Participer à l’exposé de sécurité avec l’ensemble de l’équipage (incluant tout membre du personnel de soutien à la barrière susceptible de vous aider à l’embarquement).
  • Assurer que le strapontin est fonctionnel : fixé de façon sécuritaire, entièrement rétractable, avec des sangles qui ne sont pas emmêlées ou usées, roue d’inertie fonctionnelle, ceinture de sécurité/harnais bien ajusté et rangé.
  • Vérifier que tous les équipements de sécurité et d’urgence respectent les exigences en matière de fonctionnement, conformément aux consignes de vérification d’avant vol du chapitre 4 du Manuel de l’agent de bord.
  • Vérifier que les réservoirs d’eau sont pleins et que les réservoirs d’eaux usées ont été traités et sont fonctionnels (panneau de protection contre le gel fonctionnel sur E90).
  • Vérifier les cartes des dispositifs de sécurité afin d’assurer qu’elles correspondent à l’aéronef.
  • Vérifier le matériel de démonstration de sécurité (vidéo et manuel) afin d’assurer qu’il est accessible et prêt à être utilisé.
  • Vérifier tous les disjoncteurs afin d’assurer qu’ils sont fonctionnels.
  • Compléter les vérifications de sécurité exigées :
    • Vérifier la présence d’objets suspects à bord, soit dans la cabine, les offices, en plus de l’équipement des offices et des toilettes, conformément au chapitre 2 du Manuel de l’agent de bord.
    • Assurer que les sceaux de sécurité sont en place dans les toilettes et aviser le Commandant s’il y a des signes d’altération.
  • Si un Medipak est nécessaire, s’assurer qu’il est à sa place et confirmer au Commandant qu’il est à bord/manquant.
  • Assurer que les équipements de l’office sont rangés, verrouillés et fonctionnels.
  • Assurer que les abords des portes sont libres et prêts en cas d’urgence.
  • Assurer que la liste de vérification des postes d’urgence et des équipements de sécurité a été complétée, révisée et soumise au Commandant.
  • Assurer que les rideaux et séparateurs sont ouverts et attachés.
  • Assurer que le système multimédia de bord et allumé et que les écrans sont fonctionnels (nécessaire pour la démonstration de sécurité).
  • La Société suggère aussi de vérifier qu’il n’y a aucun dépôt de graisse sur les grilles de four et pas de papier dans le four.

REMARQUE : Une inspection physique de sécurité destinée à vérifier si le matériel de sécurité est disponible, accessible et fonctionnel dans le voisinage du poste d’agent de bord auquel vous avez été affecté  est exigée sur tous les vols lorsqu’une des choses suivantes s’applique. Toute lacune doit être rapportée au Chef de cabine :

  • L’aéronef a été laissé sans surveillance, peu importe pendant combien de temps.
  • Il y a eu un changement d’équipage au cours duquel l’exposé de Chef de cabine à Chef de cabine n’a pas eu lieu.
  • Dans toute circonstance jugée nécessaire par des membres du personnel de cabine préoccupés.

Nos tâches n’ont pas changées et nous continuerons à faire notre travail de façon responsable et diligente. Rappelez-vous de vos priorités – Les agents de bord sont des professionnels de la sécurité et ne devraient pas subir de pressions pour que la sécurité soit négligée.
Nous voulons aussi vous informer que nous avons déposé un grief, CHQ-19-04, cliquez ICI pour en prendre connaissance. Ce grief porte sur l’élimination du temps supplémentaire de service au sol associé aux tâches additionnelles effectuées par les directeurs du service. Je crois que nous réalisons toutes et tous que la charge de travail n’a pas diminuée au fil des ans.
Solidairement,
Wesley Lesosky
Président, Composante d’Air Canada du SCFP