Le point du syndicat sur le retour en service du Boeing 737 Max

La semaine dernière, le 13 février 2020, huit membres de la composante et des exécutifs des sections locales Air Canada du SCFP, de la section locale Sunwing du SCFP et de la section locale WestJet du SCFP ont rencontré les gens de chez Boeing à leurs installations de Renton dans l’état de Washington afin d’obtenir des détails sur les mises à niveau techniques prévues pour le B737 Max, de faire le point avec la FAA et Transports Canada sur le processus de certification qui suivra et de prendre connaissance de ce en quoi consisteront les programmes de retour en service et de formation des pilotes. Bref, il s’agissait de faire le point sur tout ce qui mènera au retour de cet aéronef dans nos réseaux respectifs.

L’invitation faite aux syndicats par Boeing faisait suite à notre lettre conjointe du 7 novembre 2019 adressée à celui qui était alors le Président et Chef de la direction de Boeing, M. Dennis Muilenburg. L’ordre du jour de cette rencontre d’un jour a été préparé par le gestionnaire principal Communications internationales pour les Amériques de Boeing qui a aussi animé la réunion.

Les syndicats ont entrepris la journée par une visite au Centre de promotion de la Sécurité de Boeing situé à Everett, WA. Le centre présente un contenu axé sur les catastrophes aériennes importantes qui ont forcé l’industrie à se remodeler. Destiné d’abord aux employés de Boeing, le centre a pour mission de partager, avec les diverses organisations de l’interne qui conçoivent, construisent, soutiennent et font fonctionner leurs produits, les informations en matière de sécurité, ainsi que les leçons apprises. La visite des dirigeants syndicaux au Centre de promotion de la sécurité avait clairement été pensée pour mettre en évidence l’engagement du manufacturier envers la sécurité dans la foulée des accidents subis par le B737 Max et de son retrait du service qui a suivi et se poursuit.

Les dirigeants syndicaux ont ensuite été amenés au Centre d’essais en vol et de livraison de Renton où de nombreux B737 Max8 sont stationnés en attendant d’être livrés. La délégation a eu droit à une présentation privée donnée par le Commandant Jennifer Henderson, Pilote en chef de Boeing pour le B737. Le Commandant Henderson a décrit l’état de l’aéronef avant l’interdiction de vol, les travaux effectués depuis ce temps, les résultats prévus et l’état des systèmes de l’appareil à son retour en service. La présentation était technique et les syndicats ont eu tout le loisir de poser des questions et d’obtenir des clarifications sur une foule de détails techniques. Les dirigeants syndicaux ont aussi eu droit à des informations sur le simulateur de vol pour le personnel navigant et les exigences en matière de formation recommandés avant le retour en service de l’appareil.

Les dirigeants de la composante d’Air Canada du SCFP, de la section locale 4055 du SCFP (membres du personnel de cabine de Sunwing) et de la section locale 4070 du SCFP (membres du personnel de cabine de WestJet) demeurent inébranlables dans leur engagement commun face aux 12 000 membres et plus qu’ils servent avec fierté. Nos membres seront les professionnels de l’aviation chez qui le public voyageur ira chercher confiance et perspective lorsque le Max reprendra ses vols. Les dirigeants syndicaux continueront à travailler ensemble avec pour seul objectif de s’assurer que le B737 Max sera un lieu de travail sécuritaire s’ils décident d’avaliser le 737 Max comme équipement sécuritaire.

C’est le devoir de vos syndicats de s’assurer que tous les lieux de travail où on demande à leurs membres de travailler sont sécuritaires et libre de tout danger connu ou identifié. Les syndicats sont déterminés à poursuivre ensemble leur analyse rigoureuse du Boeing Max.

Les syndicats seront parties prenantes au processus réglementaire d’approbation mené par Transports Canada et à un éventuel projet de retour en service de l’aéronef initié par nos employeurs. Le SCFP national et nos trois syndicats sont déjà partenaires de Transports Canada dans ce dossier et ils demeureront actifs à l’échelon du gouvernement fédéral afin d’assurer que les 12 000 membres touchés sont représentés dans toutes les discussions et décisions.

Si vous avez des questions sur le Boeing Max et le plan d’action de votre syndicat, prenez contact directement avec votre composante ou votre section locale.

Solidairement,

Wesley Lesosky
Président
Composante d'Air Canada du SCFP
w.lesosky@accomponent.ca

Rena Kisfalvi
Présidente
Section locale 4055 du SCFP – Sunwing
president@local4055.com

Chris Rauenbusch
Président
Section locale 4070 du SCFP – WestJet
chris.rauenbusch@cupe4070.ca