Cordons et insignes

  Chers membres,

 
Comme vous l’avez peut-être remarqué, Air Canada veut mettre en place des changements aux politiques gouvernant nos insignes (brevets) et cordons pour la passe CIZR. Malgré le fait que certains des changements proposés peuvent paraitre mineurs pour certains, il est aussi bien évident que pour nombreux d’entre nous, ces changements sont importants, et inacceptables.
 
SVP permettez-moi de vous expliquer ce qui se passe, et ce que fait le syndicat.
 
INSIGNES
Il y a quelques jours, la compagnie a émis une communication spécifiant que très bientôt, les agents de bord d’Air Canada auront des options réduites par rapport à ce qu’ils pourront afficher sur leurs insignes d’uniforme. Antérieurement, la compagnie accommodait les membres qui préféraient ne pas afficher leurs noms sur leur insignes, leur permettant de porter une insigne vierge, ou avec la position de l’individu (Agent de Bord ou Directeur de Service). Alternativement, si quelqu’un préférait ne pas afficher leur prénom sur leur insigne, ils pouvaient opter pour l’initiale de leur prénom, suivi par leur nom de famille.
 
La Compagnie requiert maintenant que les agents de bord affichent leur prénom seulement sur leurs insignes, soit leur prénom actuel ou un pseudonyme.
 
Le syndicat s’oppose à cette déviation de la pratique passée. Premièrement, nous objectons parce que nous nous sommes opposés à ce changement lors de la dernière période de négociation collective, et selon nous, le processus n’a pas été respecté.
 
Deuxièmement, nous croyons que nos membres devraient avoir le droit de prendre une décision personnelle à ce sujet; chacun et chacune d’entre nous avons une perspective différente selon nos expériences personnelles. Pour certains, il s’agit d’une matière de sécurité personnelle. Pour d’autres, un prénom représente une partie privée de leurs vies qu’ils ne veulent partager ouvertement avec tous et toutes car ceci peut engendrer un niveau inconfortable d’intimité. Plusieurs membres sont d’vis qu’il s’agit une distinction professionnelle importante - une insigne n’affichant que le prénom semble négliger l’aspect sécurité de notre profession. Les policiers, pompiers et ambulanciers n’affichent généralement pas leurs prénoms sur leurs insignes, et pareillement, plusieurs agents de bord préfèrent faire de même.
 
De plus, lors des négociations de 2011, la compagnie a fait la demande que l’on se délaisse de l’option permettant aux membres d’équipage de seulement afficher leurs positions sur leurs insignes (plutôt que leurs noms), mais ceci a été rejeté. Le syndicat adopte donc la position qu’il existe une préclusion empêchant la compagnie d’annuler cette option de notre politique d’uniforme.
 
Finalement, les mérites d’une insigne visant à améliorer l’expérience des passagers est douteuse et particulièrement subjective. Certains croient que ceci peut améliorer les relations entre les employés et les clients, mais d’autres considèrent que c’est de mauvais goût, artificiel, et ne supporte pas l’image professionnelle que nous essayons de projeter.
 
Peu importe comment vous vous sentez vis-à-vis cette question, nous croyons que nos membres méritent d’avoir leur mot à dire à ce sujet, et qu’ils devraient pouvoir choisir ce qui représente leur priorité. Nous espérons donc que la compagnie comprendra notre perspective, qu’elle reconnaitra que ce sujet ne mérite d’engendrer un conflit, et qu’elle décidera de maintenir le statut quo.
 
Pour l’instant, le Syndicat dépose une application pour une mesure provisoire. Une application pour une mesure provisoire est un type d’injonction (temporaire) permise selon le code canadien du travail et selon notre convention collective.
 
Nous demandons à l’arbitre en chef de convoquer une audience pour a) prohiber Air Canada d’exiger aux agents de bord de porter une insigne avec leur nom, et b) de permettre aux agents de bord de continuer de porter leur cordon syndical, à leur guise. De plus, si cette matière n’est pas réglée en notre faveur, nous poursuivrons d’autres options pour résoudre ce problème selon nos autres ressources.
 
CORDONS
Lors de communications récentes et aussi pendant certaines formations, la compagnie a indiqué que seul le cordon approuvé par la compagnie, et non pas le cordon du syndicat, sera autorisé pour être porté avec votre uniforme. Le Syndicat s’oppose fortement à cette requête.
 
Vous vous demandez peut-être pourquoi le sujet des cordons est si important, mais la réalité est ceci: nous croyons que nos membres ont le DROIT de porter soit le cordon de la compagnie OU le cordon du Syndicat, ainsi qu’une épinglette du Syndicat, s’ils le désirent.
 
Ce n’est pas une surprise que la compagnie n’aime pas beaucoup le cordon syndical - celui-ci démontre la solidarité, l’appartenance à une communauté extérieure à la structure corporative d’Air Canada. Il s’agit d’une démonstration visible de l’unité, et oui, de votre adhésion à un syndicat des travailleurs défendant vos droits.
 
Que vous préfériez porter le cordon syndical ou pas, nous croyons que cette décision devrait être la votre.
 
Vous entendrez plus à ce sujet au cours des semaines suivantes.
 
Solidairement,
 
Michel Cournoyer
Président, Composante d’Air Canada du SCFP

Cliquez IÇI pour une version de ce bulletin que vous pouvez imprimer ou télécharger.