Les agents de bord du Canada réclament un plan d’action fédéral pour le secteur du transport aérien

VANCOUVER, British Columbia--(BUSINESS WIRE)--Les agents de bord du Canada demandent au gouvernement Trudeau de cesser de tergiverser et de fournir d’urgence le soutien dont le secteur aérien canadien a besoin. Ils réclament aussi un plan pour assurer le retour à la normale des vols intérieurs et internationaux en toute sécurité.

« Dans d’autres pays du monde, les industries du secteur de l’aviation ont jusqu’à présent reçu plus de 200 milliards de dollars en aide de leurs gouvernements, mais pas ici, au Canada. Le Canada est le seul pays du G7 à ne pas avoir de plan global pour soutenir le secteur du transport aérien pendant la pandémie », a déploré le président de la Division du transport aérien du Syndicat canadien de la fonction publique, Wesley Lesosky. Le SCFP représente 15 000 agents de bord dans neuf compagnies aériennes canadiennes.

« Soutenir ce secteur est essentiel pour venir en aide aux dizaines de milliers de travailleurs qui ont perdu leur emploi en raison de la pandémie. Nous devons nous assurer qu’il y aura encore une industrie pour employer ces travailleurs après la pandémie », a poursuivi Wesley Lesosky.

Le secteur a également besoin d’en savoir davantage sur les intentions du gouvernement fédéral quant à la réouverture des frontières et au retour à la normale des voyages internationaux. « La protection de la santé et de la sécurité des Canadiens doit demeurer la priorité absolue. Mais nous avons besoin d’un plan proactif du fédéral pour aider notre secteur à se remettre sur les rails. Nous voulons un dialogue avec le gouvernement pour ne pas perdre une autre année et laisser des milliers de travailleurs sans emploi », a conclu Wesley Lesosky.