Canadiens voyageant à Hong Kong

Affaires mondiales Canada a publié l’avis suivant aux voyageurs concernant la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong :

La législation sur la sécurité nationale de Hong Kong est entrée en vigueur le 30 juin 2020. Les activités considérées comme une menace à la sécurité nationale sont définies de façon large et vague. Elles pourraient comprendre des activités qui ne seraient pas considérées comme étant illégales au Canada. Vous pourriez faire l'objet d'une détention arbitraire pour des raisons de sécurité nationale. Vous pourriez être transféré en Chine continentale pour y être poursuivi. Les sanctions sont sévères et comprennent l'emprisonnement à perpétuité.

Le syndicat a consulté ses propres experts en sur les précautions à prendre lors des escales en République populaire de Chine (RPC), et nous relançons certains conseils qui devraient être prise en considération par les membres voyageant à Hong Kong :

  • Affaires mondiales Canada donne des informations et des conseils spécifiques aux lois et à la culture à Hong Kong (cliquez ici) ainsi que les politiques en matière d’arrestation et de détention en Chine (RPC) (cliquez ici).
  • Les manifestations pourraient être jugés illégales en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale de Hong Kong : Évitez tous les rassemblements et les manifestations.
  • Toute activité susceptible d’être considérée comme étant illégale, immorale ou qui oppose le gouvernement actuel d’Hong Kong ou de la Chine (RPC) doit être évitée.
  • Évitez de photographier les édifices gouvernementaux et le personnel qui y travaille, ainsi que les lieux considérés comme importants d’un point de vue politique ou commercial. Ce geste pourrait être mal interprété par les autorités locales et vous mettre à risque d’être arrêté ou détenu.
  • Évitez toute conversation à teneur politique, particulièrement sur des sujets qui pourraient être interprétés comme une critique du gouvernement local ou de la Chine (RPC). Rappelez-vous que certains sujets jugés bénins chez-nous peuvent être considérés préjudiciables d’un point de vue politique. Jusqu’à maintenant, les citoyens d’Hong Kong ont eu accès au genre de débat politique et liberté dans les médias similaire à ce que nous avons au Canada. Il est donc possible que les locaux ne se sont pas encore habitués à la nouvelle norme qui pourrait inclure des restrictions sur ceci. Ne présumez donc pas que les actions des citoyens sont en accord avec la nouvelle loi sur la sécurité nationale.
  • Ne présumez jamais que vos échanges électroniques sont privés. Faites preuve de ce qu’on pourrait appeler une bonne hygiène électronique en restreignant l’accès public aux comptes des médias sociaux et en effaçant la mémoire cache de votre navigateur et votre historique de recherche. Vous pouvez aussi fermer votre application de courriels et effacer les contenus ou les applications pouvant être considérés comme immoraux ou contraires ou critiques des lois et des gouvernements locaux. Soyez conscients des sites que vous visitez et des commentaires que vous publiez pendant vos sessions de navigation.
  • Les gens de nationalité chinoise (RPC) ou d’Hong Kong qui ont, eux ou des membres de leur famille, participé à des activités ou publié des messages pouvant être considérés comme étant hostiles aux dirigeants chinois/Hong Kong ou aux politiques de la Chine ou de l’Hong Kong, devraient être particulièrement attentifs à leurs gestes et activités pendant leurs séjours en Chine (RPC) ou à Hong Kong.

Comme pour toutes les autres destinations, le syndicat recommande ce qui suit :

  • Rendez-vous régulièrement sur le site d’Affaires mondiales Canada ou téléchargez l’application Bon voyage. Cette application a l’avantage d’émettre une alerte automatique lorsqu’un avis aux voyageurs est émis ou modifié pour l’une de vos destinations choisies.
  • Assurez-vous de lire les communications publiées par la Société afin d’être informé de tout changement à l’exploitation ou recommandation en matière de sécurité. ePub contient aussi d’excellents conseils en matière de voyage. 
  • Relisez les conseils généraux du syndicat en matière de sécurité en escale (voir plus bas).
  • Comprenez ce que le gouvernement canadien peut et ne peut pas faire (cliquez ici) en cas d’arrestation ou de détention dans un pays étranger. Les options peuvent être limitées, particulièrement pour les personnes qui ont la double nationalité.
  • Sachez que les membres du personnel de cabine ne bénéficient d’aucun statut diplomatique et ne disposent d’aucune garantie de traitement spécial par les autorités. Vous êtes toujours soumis aux lois locales incluant la nouvelle loi sur la sécurité nationale d’Hong Kong.
  • Ne présumez jamais que ce qui est jugé acceptable chez-nous sera toléré dans un pays étranger. Il est toujours conseillé de s’informer des lois et des coutumes locales. Avant l’arrivée, il peut s’avérer utile de discuter avec des collègues familiers avec la culture locale des faux-pas à éviter avant d’arriver à la destination.
  • Ne présumez jamais qu’une conversation tenue dans une langue étrangère (p.ex. en français) est privée.
  • Assurez-vous de laisser savoir à un collègue où vous vous rendez si vous sortez ou laissez une note dans votre chambre. Respectez toujours les procédures dictées par la Société si vous envisagez de vous absenter de l’hôtel pendant une période prolongée.
  • Si vous êtes détenu dans un pays étranger, surveillez tout ce que vous dites à l’avocat désigné pour vous défendre, parce qu’il n’est pas certain qu’il soit là avec votre meilleur intérêt en tête. Ne signez rien. Demandez à parler à un représentant du Consulat ou de l’Ambassade canadienne, parce que le personnel diplomatique canadien peut ne pas avoir été informé de votre situation. Ils devraient être en mesure de vous proposer une liste d’avocats fiables.
  • En cas d’agitation sociale ou d’une urgence de grande ampleur : évitez les foules, les lieux touristiques ou les lieux considérés comme importants d’un point de vue politique ou commercial, suivez les conseils et les recommandations des autorités locales et essayez de rester informé des actualités locales pendant vos escales. Si vous avez des doutes en matière de sécurité, consulter le personnel de l’hôtel peut s’avérer utile.

Votre syndicat et ses nombreuses ressources demeurent à votre disposition. Prenez contact avec nous si vous avez des questions.

Liens :

https://voyage.gc.ca/destinations/hong-kong?_ga=2.36259488.1407462633.1594846668-1883899688.1594846668

https://travel.gc.ca/mobile

Pour des conseils détaillés en matière de sécurité en escale :

  • Consultez votre agenda syndical 2020 ou faites parvenir un message vide à incident@accomponent.ca.
  • Consultez ePub

Pour rejoindre le syndicat, dépendant des circonstances :

Questions/Préoccupations générales : contact@accomponent.ca
Pressant, mais qui ne sont pas des urgences : 247@accomponent.ca
Urgences (accident, incident majeur, droit de refus etc.) : cupe@answerplus.com

Solidairement,

Wesley Lesosky
Président, Composante d’Air Canada du SCFP