Le point sur le Coronavirus 1

Plusieurs membres de l’exploitation principale et de Rouge nous ont contactés au cours des derniers jours afin de nous faire part de leurs inquiétudes face au nouveau Coronavirus de Wuhan. Comme vous le savez, il s’agit d’une situation qui est en évolution rapide et c’est pourquoi il nous a fallu du temps pour rédiger ce bulletin, les informations sur la propagation du virus étant constamment mises à jour au fil de nos communications avec le Service des relations de travail d’Air Canada.

• Des gants, des lingettes désinfectantes et des masques supplémentaires sont chargés à bord des appareils allant/retournant de la Chine et peut n’importe la destination vous êtes autorisés à utiliser votre équipement de protection personnelle au besoin dans toutes les classes de service.
Il est possible que certains employés préfèrent utiliser leurs propres masques N95 parce qu’ils sont mieux ajustés, ce qui peut avoir un impact sur le degré de protection (pour voir la fiche descriptive du SCFP sur les équipements de protection respiratoire, cliquez ICI.)
• Des bouteilles de désinfectant pour les mains sont mises à votre disposition dans les centres des équipages ainsi que des masques.
• Rappelez-vous que des dispositifs de protection des yeux sont inclus dans les trousses de protection universelle. Ils peuvent protéger vos yeux dans l’éventualité où vous devriez être longtemps en contact rapproché avec un passager malade.
• Se laver fréquemment les mains à l’eau chaude demeure la meilleure façon de prévenir les maladies.
• Rappelez-vous que vos outils de protection personnelle ne sont efficaces que si vos habitudes en matière d’hygiène sont bonnes.
Vous devez retirer les gants et en disposer adéquatement. Toucher son visage avec un gant est aussi peu recommandable qu’y toucher avec les mains nues. Vous devriez laver vos mains après avoir retiré les gants.Une fois enlevés, les masques ne devraient pas être réutilisés.
• Relisez la section portant sur les maladies contagieuses présumées au chapitre 6 de votre FAM/PUB.
• Demeurez attentifs et surveillez les bulletins publiés sur Globe.

Qu’a fait votre syndicat ?
Au cours de la dernière semaine, le Comité de la santé et sécurité ainsi que l’exécutif de la composante ont :
• En guise de suivi à vos commentaires, ils ont réclamé plus d’outils à bord et plus d’informations sur les mesures qui ont été prises par chacun des services afin d’assurer la protection des employés. Nous croyons que c’est important parce que le droit de savoir fait partie des droits fondamentaux des membres. Ces informations ont étés incorpores dans la mise à jour #2 de la Société.  De plus, des fournitures supplémentaires sont embarquées à bord des vols allant/retournant de la Chine depuis trois jours.
• Toujours à la suite de vos commentaires, ils ont demandé de plus amples informations sur ce que la Société fait pour protéger ses employés, sur ses plans et sur le virus lui-même. La Société a incorporé ces informations dans sa mise à jour #3 publiée le 23 janvier 2020 qui contenant aussi des liens externes.
• Ils ont rencontré les dirigeants de sante et sécurité le 24 janvier afin de discuter les actions de la Société jusqu’à maintenant, d’en apprendre plus sur son service conseil externe et de souligner le besoin d’un dialogue amélioré et de mises à jour plus fréquentes afin d’être mieux en mesure de vous représenter. Depuis le 24 janvier 2020, tous les jours, même la fin de semaine, le Comité d’orientation en sante et sécurité aura des appels au cours desquels vos représentants peuvent recevoir les dernières mises à jour, poser des questions et faire part de leurs commentaires.
• Le Comité de la santé et sécurité du syndicat a été en contact avec l’APAC parce que, comme dans d’autres situations, il est nécessaire de faire appel aux concepts d’un seul équipage et de CRM afin de mieux aborder les préoccupations à bord. Il est préférable que les deux groupes soient sur la même longueur d’ondes.
• Le syndicat a aussi été en contact avec ses homologues américains afin d’échanger des ressources.

Ce que le syndicat continue à faire :
• Proposer, pour le service, des options qui pourraient contribuer à réduire les possibles expositions au virus pour nos membres.
• Rappeler les procédures en cas de maladies contagieuses présumées, idéalement dans les brefages d’équipage
• Rappeler l’utilisation adéquate des équipements de protection, idéalement dans les brefages d’équipage

Ce que vous pouvez faire
Si vous ou vos collègues êtes préoccupés à l’idée d’assurer un vol, la meilleure voie à suivre est à demeurer informés de l’évolution de la propagation du virus :
• Le Service de la santé et sécurité du SCFP a produit un feuillet d’informations générales destiné à ses 600 000 membres et plus. Vous pouvez y avoir accès en cliquant sur le lien ICI.
• Le New York Times a publié d’excellents reportages objectifs. www.nyt.com
• L’Organisation mondiale de la santé : https://www.who.int/westernpacific/emergencies/novel-coronavirus .
• Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies : https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/summary.html .
• L’Agence de santé publique du Canada (bilingue): https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html
• Affaires mondiales Canada (bilingue): https://voyage.gc.ca/voyager/avertissements/pneumonie-china?_ga=2.97597596.2059886953.1580072686-1514210893.1579896968

Sachez quels sont les outils dont vous disposez déjà. Certains membres se sont dit frustrés de ne pas avoir accès à certaines choses qui sont pourtant déjà présentes à bord ou qui sont déjà prévues dans nos procédures :
• La trousse de protection universelle  inclut  un masque facial qui protège vos yeux en cas de contact rapproché avec un passager malade.
• Du savon à la glycérine - utile lorsque les toilettes sont occupées, il n’assèche pas la peau.
• Des gants pour le ramassage (en plus grande quantité sur les vols vers la Chine).
• Des masques chirurgicaux (aussi importants pour donner a des passagers malades - en plus grande quantité sur les vols vers la Chine).
• Possibilité de porter votre propre masque ou un masque fourni par la Société (pour voir la fiche descriptive du SCFP sur les équipements de protection respiratoire, cliquez ICI.)
• Accès à StatMD pour conseils et informations
• Les procédures en cas de maladies contagieuses au chapitre 6 de votre FAM/PUB.

Qu’en est-il si vous êtes inquiet à l’idée d’assurer un vol ?

Si vous êtes inquiet à l’idée d’assurer un vol, la Société fait bien d’aborder les préoccupations et de fournir d’autres options au cas par cas. Vous devez appeler le Centre de ressources PNC et expliquer qu’en raison du Coronavirus de Wuhan, vous ne vous sentez pas à l’aise d’assurer votre vol. Il se peut qu’on vous réfère à votre gérant de santé et sécurité afin qu’il vous affecte à d’autres tâches – c’est normale.

Si la demande n’est pas accueillie, les employés disposent toujours de leur droit individuel à refuser un travail dangereux dont il est décrit au chapitre 2 du FAM et dans le bulletin du syndicat qu’il est possible d’obtenir en faisant parvenir un courriel à rtr@accomponent.ca.

Écrire au syndicat et faire rapport à la Société !
Nous sommes déterminés à vous représenter, mais nous ne pouvons le faire seuls. Parce que nous serons discutons quotidiennement avec la Société, vos commentaires, questions et préoccupations seront d’autant plus importants au cours des prochains jours.

Nous ne pouvons trop insister sur l’importance de faire part de vos préoccupations, questions et frustrations directement au syndicat en faisant parvenir un courriel à contact@accomponent.ca, mais aussi en déposant une plainte en santé et sécurité auprès de la Société (acaeronet > sécurité > soumettre un rapport au moyen dy SysGIS à l’exploitation principale / AQD à Rouge). C’est très important parce que ça fait entrer votre préoccupation dans la base de données en santé et sécurité de la Société et dans les statistiques utilisées tant par la direction que vos comités.
Solidairement,

Wesley Lesosky
Président, Composante d’Air Canada du SCFP