Vaccins COVID-19 et agents de bord du Canada

Aujourd'hui, en ma qualité de présidente de la Division du transport aérien, j'ai écrit au ministre de la Santé, Patty Hajdu, au nom des plus de 15000 agents de bord, représentés par le SCFP dans neuf compagnies aériennes différentes à travers le Canada, au sujet de la nouvelle de multiples vaccins COVID-19 efficaces sur l'horizon.

Je l'ai implorée de demander au gouvernement de considérer les agents de bord comme «ceux qui contribuent au maintien d'autres services essentiels au fonctionnement de la société» et «ceux dont les conditions de vie ou de travail les exposent à un risque élevé d'infection» selon les directives du gouvernement Orientations préliminaires sur les principales populations à immuniser en priorité contre la COVID-19.

Il est important que le gouvernement reconnaisse le fait que les agents de bord ont été parmi les premiers au Canada à être infectés par le COVID-19 en milieu de travail et à être infectés. Depuis le début de la pandémie, les agents de bord ont effectué un travail essentiel dans des circonstances extrêmement éprouvantes. Nous avons répondu à l’appel du gouvernement de faire revenir les Canadiens de l’étranger, malgré les risques personnels. Les agents de bord ont joué un rôle essentiel pour maintenir cette industrie critique dans les airs.

Les agents de bord répondent clairement aux critères énoncés par le gouvernement en matière de vaccination précoce et il est important qu’ils tiennent compte de cette information au moment de déterminer leurs priorités en matière de vaccination précoce.

Solidairement,

Wesley Lesosky
Président, Composante d’Air Canada du SCFP