Droit de sol à partir du 1er novembre 2022

Le syndicat a récemment été informé des changements de service à venir pour nos membres travaillant à l'exploitation principale d'Air Canada. Au cours des derniers jours, nous avons reçu d'innombrables courriels et préoccupations concernant ces nouveaux changements.  Les membres nous ont fait part d'une multitude de préoccupations, notamment la disponibilité limitée des équipages pour effectuer les tâches au sol et dans les airs, le fait de ne pas être payé lorsqu'on effectue des tâches au sol, la pandémie actuelle et la cohérence globale de la marque. Ils ont également exprimé des inquiétudes quant à la capacité de nos services de restauration à répondre aux besoins de ce service. Comme c'est souvent le cas, ces changements de service obligent nos membres à s'adapter une fois de plus. S'il y a une chose pour laquelle nous sommes bons, c'est l'adaptation. Les défis qui accompagnent ces changements de service sont que nous devons de plus en plus trouver le temps pour une charge de travail accrue et veiller à ce que la sécurité soit primordiale. À nos yeux, la sécurité est la partie la plus importante de ce que nous faisons. En tant que professionnels de la sécurité, nous en sommes fiers.

Le syndicat a toujours publié de nombreux bulletins sur vos tâches obligatoires au sol. Ces bulletins reflètent le fait que nous sommes soumis à une pression accrue pour équilibrer les réalités de la sécurité et du service. Prenez note que ces bulletins peuvent contenir des informations dépassées. Nous vous rappelons de toujours vous référer à votre Manuel de l’agent de bord et à ePub pour les procédures les plus actuelles.

Strength By Action - Issue 41 - What Are Your Priorities - 20050620
You & Your Rights - Issue 21 - Time is valuable - 20050908
You & Your Rights - Issue 36 - Pre-Post Duty Periods - 20060912
Your Rights - Issue1-WhenWillEnoughBeEnough-20090217
Safety First - Issue 3 - Time Permitting - 20091106
Component Officers Message - Issue 9 - Early Boarding Or Finish Your Safety Checks - 20130507

Les heures de rapport ci-dessous représentent les moments où vous devez vous présenter au centre de communication. Vous vous êtes enregistré à l'heure au centre de communication, vous avez imprimé vos informations d'auto-briefing, vous avez récupéré et lu tous les documents et transmissions appropriés et vous devez maintenant vous rendre à la porte.

Prise de service
Base d’affectation – Vols en tête de ligne

767 - 788 A330 -
772 - 789
773 77P Fuselage étroit
Directeurs du service 1:25 1:30 1:30 1:30 1:00
Agents de bord 1:10 1:15 1:20 1:25 1:00

À partir du point d'escale, vous devez vous rendre à l'aéroport comme indiqué ci-dessous :

767 - 788 A330 -
789- 772
773 77P Fuselage étroit
Directeurs du service / Agents de bord 1:00 1:00 1:00 1:00 1:00

Contrôles de sécurité et obligations avant le vol

Vos vérifications de sécurité et vos obligations avant le vol comprennent celles énumérées ci-dessous et doivent être effectuées de manière complète et précise avant que vous ne commenciez à servir les passagers au sol.  Si vous remarquez un problème de sécurité ou de sûreté, vous devez le signaler à votre directeur de service/capitaine.

  • Ranger vos bagages dans les compartiments de rangement des membres du personnel de cabine.
  • Faire revoir le carnet de défaillances cabine par le Chef de cabine et informer les membres de l’équipage de tous les équipements non fonctionnels ou non disponibles à bord.
  • Assurer que l’exposé du pilote a lieu (conditions de vol, temps de roulage, repos contrôlés etc.).
  • Disposer de tous les publications à jour, y compris le Certificat de formation sur les marchandises dangereuses en format papier ou dans un format électronique accepté.
  • Participer à l’exposé de sécurité avec l’ensemble de l’équipage (incluant tout membre du personnel de soutien à la barrière susceptible de vous aider à l’embarquement).
  • Assurer que le strapontin est fonctionnel : fixé de façon sécuritaire, entièrement rétractable, avec des sangles qui ne sont pas emmêlées ou usées, roue d’inertie fonctionnelle, ceinture de sécurité/harnais bien ajusté et rangé.
  • Vérifier que tous les équipements de sécurité et d’urgence respectent les exigences en matière de fonctionnement, conformément aux consignes de vérification d’avant vol du chapitre 4 du Manuel de l’agent de bord.
  • Vérifier que les réservoirs d’eau sont pleins et que les réservoirs d’eaux usées ont été traités et sont fonctionnels (panneau de protection contre le gel fonctionnel sur E90).
  • Vérifier les cartes des dispositifs de sécurité afin d’assurer qu’elles correspondent à l’aéronef.
  • Vérifier le matériel de démonstration de sécurité (vidéo et manuel) afin d’assurer qu’il est accessible et prêt à être utilisé.
  • Vérifier tous les disjoncteurs afin d’assurer qu’ils sont fonctionnels.
  • Compléter les vérifications de sécurité exigées :
    • Vérifier la présence d’objets suspects à bord, soit dans la cabine, les offices, en plus de l’équipement des offices et des toilettes, conformément au chapitre 2 du Manuel de l’agent de bord.
    • Assurer que les sceaux de sécurité sont en place dans les toilettes et aviser le Commandant s’il y a des signes d’altération.
  • Si un Medipak est nécessaire, s’assurer qu’il est à sa place et confirmer au Commandant qu’il est à bord/manquant.
  • Assurer que les équipements de l’office sont rangés, verrouillés et fonctionnels.
  • Assurer que les abords des portes sont libres et prêts en cas d’urgence.
  • Assurer que la liste de vérification des postes d’urgence et des équipements de sécurité a été complétée, révisée et soumise au Commandant.
  • Assurer que les rideaux et séparateurs sont ouverts et attachés.
  • Assurer que le système multimédia de bord et allumé et que les écrans sont fonctionnels (nécessaire pour la démonstration de sécurité).
  • La Société suggère aussi de vérifier qu’il n’y a aucun dépôt de graisse sur les grilles de four et pas de papier dans le four.

REMARQUE : Une inspection physique de sécurité destinée à vérifier si le matériel de sécurité est disponible, accessible et fonctionnel dans le voisinage du poste d’agent de bord auquel vous avez été affecté est exigée sur tous les vols lorsqu’une des choses suivantes s’applique. Toute lacune doit être rapportée au Chef de cabine :

  • L’aéronef a été laissé sans surveillance, peu importe pendant combien de temps.
  • Il y a eu un changement d’équipage au cours duquel l’exposé de Chef de cabine à Chef de cabine n’a pas eu lieu.
  • Dans toute circonstance jugée nécessaire par des membres du personnel de cabine préoccupés.

Contrôles de sécurité et obligations à l'embarquement
En plus de vos vérifications avant le vol, pendant l'embarquement, vous avez également une multitude de tâches de sécurité à accomplir, telles que :

  • Assurer le stockage approprié de tous les bagages de cabine.
  • S'assurer que les passagers sont assis de manière appropriée dans les rangées restreintes.
  • Organiser des séances d'information individuelles sur la sécurité pour les passagers faisant l'objet d'une attention particulière, les mineurs non accompagnés, les passagers souffrant d'allergies ou les passagers voyageant avec des animaux de compagnie.
  • Organiser des séances d'information pour les passagers aux sorties d'aile et aux portes sans personnel.
  • S'assurer que les allées et les sorties sont toujours dégagées de tout obstacle.
  • Suivre les procédures relatives au ravitaillement en carburant avec des passagers à bord.

Nos tâches n'ont pas changé, et nous continuerons à faire notre travail de manière responsable et diligente. N'oubliez pas vos priorités - Les agents de bord sont des professionnels de la sécurité et ne doivent pas se sentir obligés de faire des compromis sur la sécurité.  Il s'agit d'exigences obligatoires, pas seulement de bonnes pratiques.

Une fois que toutes vos tâches de sécurité sont terminées, vous pouvez alors fournir un service au sol aux passagers.  Nous encourageons les directeurs de service à soumettre une réclamation électronique en vertu de l'article 5.09 de la convention collective (service au sol - service aux passagers) si vous fournissez un repas, un bar ou un service de boissons au sol, à condition que le service au sol ait duré 30 minutes ou plus et qu'il y ait eu un retard de vol. De plus, cela doit être documenté dans votre rapport eOBR. Un eOBR doit également être soumis si, en raison de tâches liées à la sécurité, vous n'êtes pas en mesure de terminer le service au sol pour les passagers avant le départ.

Solidairement,