Décision sur le salaire minimum

Le syndicat est heureux de vous informer qu’il a reçu la décision de l’arbitre Gedalof dans le dossier CHQ-Rouge-18-30 – Défaut de se conformer aux dispositions du Code canadien du travail sur le salaire minimum. Les membres du personnel de cabine affectés à un travail au sol (par exemple pour formation) seront dorénavant compensés à hauteur de ce qui est prévu à la convention collective ou au salaire minimum, le plus élevé des deux étant retenu. Cette décision est rétroactive au 1er janvier 2018 et les paiements seront versés aux employés actifs dans les 90 jours. Il est possible de consulter le jugement en cliquant sur le lien qui suit ICI.

Ce grief touchait les employés de Rouge basés en Ontario où le salaire minimum a été haussé à 14.00 $ l’heure le 1er janvier 2018. Il s’agit de l’un des cinq griefs déposés par le syndicat en lien avec le salaire minimum. Les autres sont :

  • CHQ-Rouge-18-32 - Employés de Rouge basés en Colombie-Britannique
  • CHQ-18-25 - Employés de l’exploitation principale basés en Ontario
  • CHQ-18-39 - Employés de l’exploitation principale basés en Colombie-Britannique
  • CHQ-18-73 - Employés de l’exploitation principale basés en Alberta

À la suite de la publication de cette décision, la Société a accepté de travailler avec le syndicat afin de résoudre les griefs en suspens reliés au salaire minimum.  Nous sommes également en discussion pour que la décision rendue s’applique aux employés basés au Québec puisque le salaire minimum y a également augmenté. Nos membres travaillent fort et méritent un salaire équitable qui s’aligne sur les normes provinciales. Nous nous efforcerons toujours de veiller à ce qu’elles soient respectées.

Solidairement,