Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

Le 6 décembre 1989, la vie de 14 étudiantes innocentes a été prise dans un acte de violence dépravé simplement parce qu’elles étaient des femmes. Bien que nous nous souvenions de cette journée et commémorions la vie de toutes les femmes victimes de violence sexiste, nous devons continuer à travailler à éliminer la violence à l’égard des femmes.

Aujourd’hui, nous rendons hommage aux 14 femmes qui ont perdu la vie en ce jour tragique à l’École Polytechnique de Montréal :
Geneviève Bergeron | 21
Helene Colgan | 23
Nathalie Croteau | 23
Barbara Daigneault | 22
Anne-Marie Edward | 21
Maud Haviernick | 29
Barbara Maria Klucznik | 31
Maryse Laganière | 25 était membre du SCFP
Maryse Leclair | 23
Anne-Marie Lemay | 27
Sonia Pelletier | 28
Michèle Richard | 21
Annie St-Arneault | 23
Annie Turcotte | 21

En cette Journée nationale du souvenir et de l’action contre la violence à l’égard des femmes, il est important de savoir que lorsqu’il s’agit de statistiques relatives à la violence à l’égard des femmes et des enfants, vous n’avez pas besoin d’être un expert en mathématiques pour comprendre les chiffres. Il suffit d’être prêt à reconnaître que chaque statistique représente une femme, un enfant ou une famille — une vie — déchirée par la violence et la violence.

Premier deuil ... ensuite travailler à mettre fin à la violence à l’égard des femmes.