Message de la Présidente - Janvier 2009

La réserve PBS Arrive ! -  Lancement de la Phase II et de la réserve PBS

Janvier 2009 apportera des nouvelles excitantes pour les membres du personnel de cabine. Après avoir travaillé en collaboration avec Nick Beveridge (le président du Comité du PBS), notre Comité mixte du PBS est prêt à lancer le MODULE DE RÉSERVE PBS et le début de la Phase II (la règle de dérogation 6/1, 4/14).

En février, nos collègues membres du personnel de cabine pourront aussi faire une demande de réserve pour le mois des programmes de vols de mars et utiliser la règle de dérogation pour les demandes de mars. Un nouveau manuel PBS sera disponible en ligne dès février. Un Manuel de référence pour l’utilisation des nouvelles caractéristiques sera distribué à tous.

Au cours de la période de demandes de février, des membres du Comité mixte du PBS visiteront chacune des bases. Les dates de ces visites sur chacune des bases seront annoncées dès que Air Canada aura terminé l’horaire de février.

Je tiens à remercier Nick et le Comité du PBS pour tout le travail accompli.

Le dossier briseurs de grève

Quelques membres m’ont appelé afin d’en savoir plus sur l’identité de ces spécialistes en formation qui effectuent le travail de notre unité de négociation. Il ne s’agit pas de formateurs en affectation spéciale. Ces briseurs de grève sont des cadres embauchés spécifiquement à titre de spécialistes en formation.  Faites attention de ne pas confondre nos membres en affectation spéciale avec ces briseurs de grève.

Arbitrage dans le dossier des PDV (refus d’octobre 2008), le point

La suite de l’audience sur les refus de PDV pour octobre 2008 a eu lieu le 5 janvier 2009. J’ai témoigné au nom du syndicat qui a conclu sa présentation avec les témoins du syndicat (le syndicat avait aussi présenté les témoignages d’un juricomptable et d’un expert en régimes de retraite). Notre conseiller juridique a maintenant entrepris le contre-interrogatoire des témoins de l’employeur, lequel se poursuivra lors de la prochaine audience qui doit avoir lieu le 4 février 2009. 

Arbitrage dans le dossier du rattrapage salarial – 21 et 22 janvier 2009

Il s’agit d’un arbitrage des plus importants pour nos membres. Si la décision nous est favorable, nous anticipons une augmentation de salaire de 1 % à 1,5 % rétroactive à 2007 et une évaluation conservatrice nous laisse entrevoir une augmentation du même ordre pour 2008 et 2009. Le syndicat sera représenté par la firme Koskie Minsky (la même firme qui nous représente pour l’arbitrage dans le dossier des PDV). Le syndicat présentera le témoignage du juricomptable qui a témoigné lors de l’arbitrage dans le dossier des refus de PDV d’octobre 2008 et qui a mis au point la formule utilisée pour le calcul des augmentations de salaire.

Préparation en vue de la négociation de 2009

Toutes les semaines, je réponds à de nombreux appels téléphoniques, courriels et lettres provenant de membres préoccupés. Un sujet abordé régulièrement est l’impression selon laquelle la négociation de 2009 sera la plus difficile de notre histoire. Comme le syndicat administre une convention collective qui coûte environ 400 millions par année et que Air Canada tentera sans aucun doute de réduire ses coûts de façon significative, la question qu’on me pose est : quelle approche le syndicat entend adopter en vue de cette négociation ?

Voici la stratégie qui, à mon avis, doit être adoptée par le syndicat si nous voulons tirer le maximum de cette négociation :

SONDAGE DE NÉGOCIATION

La composante a entrepris ses préparations en vue de la négociation de 2009. Au cours de l’été et de l’automne, des rencontres de négociation ont eu lieu. Lors de ces rencontres, des centaines de propositions de négociation ont fait l’objet de discussions et ont été approuvées. Par la suite, l’exécutif de la composante s’est réuni à de nombreuses occasions pour discuter une fois de plus de ces propositions et pour les classer par catégorie. Nous aurons maintenant besoin de vous, les membres, pour classer ces propositions en ordre de priorité. L’exécutif décidera sous peu si le sondage de négociation 2009 sera mené par voie électronique ou sur papier. C’est ensuite ce sondage qui sera utilisé pour établir les priorités du Comité de négociation.

PRÉPARATION DES MEMBRES

La pierre angulaire de toute négociation réussie réside dans l’assurance que les priorités des membres font l’objet d’une négociation, mais aussi que les enjeux sont bien compris. Après mon élection en 2007, certains membres m’ont confié avoir mal compris toutes les implications des choix qu’ils ont fait en complétant le sondage de négociation de 2002 (le PBS est l’exemple le plus souvent cité). Les erreurs du passé ne doivent pas se répéter, le syndicat ne peut pas distribuer un sondage de négociation complet sans avoir d’abord expliqué correctement les différents enjeux. Vous devez vous assurer de bien comprendre les enjeux pour être en mesure de faire des choix éclairés. La direction de la prochaine négociation doit provenir de membres qui comprennent bien tous les enjeux.

LE SCFP NATIONAL

On ne peut passer sous silence l’importance du rôle du SCFP national. C’est pourquoi j’ai pris contact avec le président du SCFP national, Paul Moist, dans le but de discuter des diverses façons dont le syndicat national entend aider l’exécutif de la composante d’Air Canada au cours de cette difficile négociation.  Parmi les dossiers que nous avons abordés, notons :

  • Un engagement à ce que nous profitions d’un accès spécial aux Services de Recherche et de Communication du SCFP national et ce, tant au cours de la phase de préparation que pendant la négociation elle-même.
  • Nous collaborons sur une base régulière avec le Service de la Recherche, mais un spécialiste en communication devrait être affecté à notre dossier le plus rapidement possible, de façon à ce qu’il ait le temps de se familiariser avec nos besoins.
  • Un partage des coûts pour les campagnes destinées aux membres, comme le sondage, des formations spéciales, des campagnes en continu et pour être en mesure de réagir à des situations d’urgence au cours de la négociation.

Il ne s’agit que d’une liste partielle. L’année 2009 sera faite de grands défis et les membres de la composante d’Air Canada auront besoin de toute l’aide disponible pour que cette négociation soit un succès.

Quand commence la négociation ?

Notre convention collective arrive à échéance le 30 juin 2009. Le Code canadien du travail, prévoit que le syndicat peut émettre l’avis de négociation 120 jours avant cette date et notre convention collective prévoit que cet avis est émis 90 jours avant cette date. Traditionnellement, les employeurs ne répondent pas à l’avis de négociation avant la date d’échéance de la convention collective. La négociation ne commence donc pas avant l’échéance de la convention collective, à moins que les deux parties se soient entendues pour commencer avant.

Nous n’entreprendrons pas la négociation tant que nous n’aurons pas reçu vos priorités (sondage)
, mais il faut garder à l’esprit qu’un exécutif de la composante nouvellement élu aura le droit de gérer ce processus comme il l’entend. 

Rumeurs, Rumeurs

Comme toujours, je vous demande de ne pas écouter les rumeurs, mais de vous tourner vers une source d’information fiable. Faites-mois parvenir un courriel, téléphonez-moi ou passez par les bureaux de la composante si vous voulez obtenir l’heure juste sur les sujets qui vous préoccupent. Vous pouvez me joindre par courriel à lesleyswann@accomponent.ca ou par téléphone au (416)798-3399, poste 236.

En conclusion, je tiens à vous dire que j’aurais beaucoup aimé visiter les différentes bases et venir à votre rencontre, mais à titre de présidente en titre de la composante, mon premier devoir est de m’assurer que les droits des membres sont adéquatement protégés. De nombreux dossiers me tiennent très occupée, par exemple l’arbitrage dans le dossier des PDV, la crise des régimes de retraite, le problème de la présence de briseurs de grève, les audiences déjà prévues avec l’arbitre Teplitsky et l’arbitrage dans le dossier des augmentations de salaire.

Ma grande priorité demeure le travail que je me suis engagée à faire en 2007.

En toute solidarité,

La présidente de la composante d’Air Canada du SCFP

 

Lesley Swann