Avantages de la RAMQ

Vos sections locales et la composante ont été inondés d’appels téléphoniques et de courriels de certains membres qui vivent dans la province de Québec et qui ont été mis à pied. La Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) exige des résidents du Québec qu’ils maintiennent la couverture des médicaments d’ordonnance par l’entremise d’un régime privé si elle leur est offerte par leur employeur ou leur syndicat. Cette exigence signifie que l’option coûteuse de rachat du régime de santé prolongé d’Air Canada sera donc obligatoire pour certains de nos membres bientôt mis à pied au Québec. Cela impose un lourd fardeau à ceux qui se retrouvent déjà dans une situation financière précoce.
 
Nous avons demandé à Air Canada et Air Canada Rouge d’offrir un régime d’assurance-maladie avec une couverture sur les médicaments d’ordonnance seulement. Cela aurait permis à ces membres d’économiser les coûts plus élevés associés au régime de santé prolongé. À l’heure actuelle, ils ne sont pas en mesure de séparer les médicaments d’ordonnance du plan de santé global. Votre syndicat s’est donc penché sur d’autres solutions créatives.
 
Vous n’en êtes peut-être pas au courant, mais la composante d’Air Canada du SCFP est aussi un employeur. Nous avons cinq employés à temps plein basés à notre siège social à Etobicoke. À ce titre, nous offrons un régime d’avantages sociaux dans le cadre de leurs rémunérations négociées. Le secrétaire-trésorier de la composante, Alex Habib, a depuis travaillé avec notre fournisseur d’avantages sociaux pour mettre sur pied un plan privé pour nos membres touchés qui ne couvrirait que les médicaments d’ordonnance.
 
Les discussions sont en cours et nous espérons pouvoir négocier un taux d’assurance moins élevé qui, à son tour, pourra ensuite être offert aux membres impactés. Ce taux serait également offert à tous les membres qui pourraient être intéressés par la couverture de médicaments sur ordonnance seulement et qui ont été mis à pied.
 
Nous n’aurons probablement pas les derniers détails avant la semaine prochaine. Nous voulions vous informer que nous étudions d’autres arrangements, mais nous ne pouvons pas faire de garanties.
 
Nous apprécions à quel point les obstacles financiers à venir seront difficiles pour ceux qui seront mis à pied et nous faisons tout notre possible pour vous soutenir en ces temps difficiles. Nous partagerons d’autres mises à jour dès qu’elles seront disponibles.
 
Solidairement,