Le point sur la pénurie de personnel

Nous voulions vous fournir une mise à jour sur la situation continue de manque de personnel.  Comme vous le savez probablement, les gestionnaires de vol ont été utilisés pour couvrir les vols ouverts pendant le week-end du 7-8 août. Le syndicat a immédiatement déposé le grief CHQ-21-15 et a réussi à obtenir un règlement accéléré. Le règlement comprenait une prime sur les vols VE assignés aux membres à partir de la date de l'accord jusqu'à la fin du mois d'août, une prime pour les équipages courts pour les membres qui avaient travaillé avec la direction à bord, ainsi qu'un engagement à des rappels immédiats. Une version finale de l'accord peut être consultée en cliquant ICI.

Le syndicat a appris que des gestionnaires de vol ont été utilisés une fois de plus le week-end dernier pour couvrir des paires ouvertes. L'accord conclu la semaine dernière prévoyait une courte prime d'équipage pour les paires concernées au cours du week-end du 7-8 août, car nous n'approuvions pas l'utilisation continue de gestionnaires à bord de nos vols. Nous avons donc entamé ce matin des discussions avec la compagnie sur la manière de traiter les violations du week-end dernier.

Nous examinons également les possibilités de grief concernant la réduction du nombre d'équipages sur les vols de gros-porteurs. La convention collective prévoit une prime de 50 % pour les vols B14, LOU 18, LOU 22A et LOU 22B. Bien que les vols B5 ne soient pas spécifiquement mentionnés dans la prime pour équipage réduit décrite à l'article L60.04.04, le syndicat est d'avis que ces vols ne peuvent être réduits en raison du libellé négocié de l'article L60.04.01.

L60.04.01 L'effectif de bord minimal prévu pour tous les vols par gros-porteur est d'au moins un membre de l'équipage de cabine pour 40 sièges passagers.

En cas de vol transocéanique par gros-porteur avec une période de service maximale de 14 heures, l'effectif de bord de base minimal prévu est d'au moins un membre de l'équipage de cabine pour 40 sièges passagers, selon un rapport de 1 pour 40 sièges passagers, avec un personnel de cabine suffisant pour permettre l'affectation d'une personne à chaque porte de l'appareil.

Nous continuerons à fournir des mises à jour sur la situation de la dotation en personnel ; toutefois, la société a fait savoir qu'elle s'attend à ce que la situation s'améliore lorsque les 148 membres rappelés le 5 août entreront en fonction la semaine prochaine. De plus, conformément au règlement du dossier CHQ-21-15, la compagnie a rappelé 463 membres le 8 août et 356 membres le 11 août. Ces membres supplémentaires contribueront également à améliorer la situation en matière de personnel et permettront, nous l'espérons, un mois de septembre plus normal.

Solidairement,