Test de dépistage volontaire de la COVID-19

La situation entourant la COVID-19 continue d’évoluer, et on nous a fait savoir qu’Air Canada mettra en œuvre un nouveau processus.  Ce processus consiste à effectuer des tests de dépistage volontaires de la COVID-19 pour les membres de l’équipage. Les tests seront d’abord disponibles à YVR aux Services de santé au travail à partir du 15 juillet et, avant le 22 juillet, ils devraient être accessibles à toutes les bases, sauf pour YYC.  La disponibilité pour Calgary devra être confirmée ultérieurement.  Les tests seront effectués du lundi au vendredi de 08h00 à 12h00.

En préparation des nouvelles procédures pour les membres voyageant à Hong Kong, nous avons joint une copie d’un bulletin que nous avons publié récemment, cliquez ICI pour le consulter.

Une fois que ce processus sera pleinement mis en œuvre, les membres de l’équipage actifs à temps plein, ainsi que les membres de l’équipage qui ont récemment été rappelés et qui se préparent pour leurs vols, seront admissibles à ces tests de dépistage s’ils souhaitent y accéder. Les employés qui sont en situation de mise à pied ne participeront pas à ce test.

Comme vous pouvez l’imaginer, nous avions beaucoup de questions. Nous avons eu de nombreuses discussions avec Air Canada afin que nous ayons une idée claire de ce qui se passe et que nous puissions vous en fait un compte rendu.

L’une des premières questions que nous avons posées était de savoir quel genre de test serait administré. On nous a informé qu’il s’agirait d’un test à base d’acide pcr ou nucléique effectué par l’intermédiaire d’un écouvillon nasal.  Selon le gouvernement du Canada, ce test est de qualité exceptionnelle et est utilisé au Canada et à l’étranger pour diagnostiquer l’infection active à la COVID-19. https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/covid19-industrie/instruments-medicaux/depistage/serologique.html

Nous avions des préoccupations au sujet de la protection de la vie privée des renseignements médicaux obtenus dans le cadre de ces tests et de la conformité ou non de leurs pratiques à la législation canadienne sur la protection des renseignements personnels. Nous avons été assurés que le stockage des renseignements sera effectué conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE).

Nous avions eu des questions sur la façon dont l’information obtenue serait utilisée, le cas échéant.  On nous a dit que les informations prises pour le test ne seront utilisées que pour le test. Les informations seront stockées jusqu’à un maximum de 7 ans selon la LPRPDE. Toute information relative à un test positif sera envoyée à l’Agence de la santé publique compétente. Les résultats ne seront mis à la disposition de personne d’autre que le service de santé au travail. Pour plus d’informations relatives à la LPRPDE, veuillez consulter le lien suivant : https://www.priv.gc.ca/fr/sujets-lies-a-la-protection-de-la-vie-privee/lois-sur-la-protection-des-renseignements-personnels-au-canada/la-loi-sur-la-protection-des-renseignements-personnels-et-les-documents-electroniques-lprpde/

Nous avons demandé à Air Canada s’il y avait une politique de la compagnie à ce sujet et elle nous a été fournie. La politique peut être trouvée ICI.

Air Canada fournira plus d’information par l’entremise d’un document questions-réponses sur le temps que prendra le test, sur la façon de prendre rendez-vous pour un test, sur la façon de partager les résultats et sur le temps qu’il faudra pour ces résultats, entre autres choses. Nous consulterons un conseiller juridique sur tous les éléments de ce nouveau processus afin de nous assurer que vos droits sont protégés. Plus d’informations seront disponibles dès que nous les recevrons. Notre objectif principal est, et sera toujours, la santé et le bien-être de nos membres et de leurs familles.

Solidairement,