La campaigne 1 pour 40

La sécurité du public voyeageant dépend grandement d'un nombre adéquat d'agent(e)s de bord, entrainés pour réagir aux situations traitant de sûreté et sécurité à bord des avions. Ceci a été clairement démontré lors de l’accident catastrophique du vol 358 d’Air France le 2 Août 2005, lorsqu’un complément complet d’agents de bord ont réussi à évacuer d'un appareil enflammé tous les passagers en moins de 90 secondes.

 L’histoire de l'aviation civile démontre clairement qu’un nombre plus élevé d’agents de bord stratégiquement positionnés aux sorties de secours améliore les chances de tous les passagers d’être en mesure d’évacuer et de survivre lors d'un accident d'avion. Les agents de bord doivent aussi être préparés à réagir à nombreuses autres situations dangereuses ou urgentes telles que les incendies, les détournements, la violence et les urgences médicales.

 En 2001 et en 2006, Transports Canada a refusé de réduire le nombre de membres d'équipage à bord des avions commerciaux canadiens étant donné l'importance que l'on tenait à accorder à la sécurité de l'aviation. Aujourd’hui, avec notre gouvernement conservateur fédéral, Transport Canada choisit de prioriser les profits corporatifs au détriment de la sécurité des passagers en réduisant l’effectif de cabine jusqu’à 25%. Ils veulent légiférer afin d'autoriser un ratio d’un agent de bord par 50 sièges. C’est une très mauvaise décision, politiquement motivée, et particulièrement dangereuse. S’il vous plait supportez cette initiative et partagez vos inquiétudes en signant cette pétition importante tout en vous exprimant en faveur de la sécurité aérienne.

https://www.change.org/bonvol