Options de congé de la COVID-19

De nombreux membres ont tendu la main au cours des dernières semaines au sujet des options de congé, car le congé original de la COVID-19 devait être abrogé à compter du 1er octobre 2020.  Nous sommes heureux de faire rapport sur une nouvelle évolution, car le gouvernement fédéral a déposé aujourd’hui le projet de loi C-2 qui comprend des modifications proposées au Code canadien du travail.

Le projet de loi C-2 comprend des modifications proposées au Code canadien du travail afin de s’assurer que les employés sous réglementation fédérale ont accès à des congés protégés par l’emploi afin qu’ils puissent se prévaloir des nouvelles prestations introduites par le gouvernement, comme indiqué ci-dessous.

Sous réserve de cette loi qui reçoit la sanction royale, les nouvelles prestations offriraient un soutien du revenu aux Canadiens en introduisant des mesures qui encouragent les gens à retourner au travail en toute sécurité. Plus précisément, la loi comprend :

  • Une prestation canadienne de la relance économique (PCRE) de 500 $ par semaine pendant une période pouvant aller jusqu’à 26 semaines, aux travailleurs qui travaillent à leur compte ou qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui ont encore besoin d’un soutien du revenu. Cette prestation aiderait les Canadiens qui ne sont pas retournés au travail en raison de covid-19 ou dont le revenu a chuté d’au moins 50 %. Ces travailleurs doivent être disponibles et à la recherche d’un emploi, et doivent accepter un travail lorsqu’il est raisonnable de le faire;
  • Une prestation canadienne de la maladie pour la relance économique (PCMRE) de 500 $ par semaine pendant une période pouvant aller jusqu’à deux semaines, pour les travailleurs qui sont malades ou qui doivent s’isoler pour des raisons liées à la COVID-19. Cette prestation appuie notre engagement à veiller à ce que tous les travailleurs canadiens aient accès à des congés de maladie payés; Et
  • Une prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) de 500 $ par semaine pouvant aller jusqu’à 26 semaines par ménage, pour les Canadiens admissibles qui ne peuvent pas travailler parce qu’ils doivent s’occuper d’un enfant de moins de 12 ans ou d’un membre de leur famille parce que les écoles ou les garderies sont fermées en raison de la COVID-19 ou parce que l’enfant ou le membre de la famille est malade et/ou qu’il est tenu d’être en quarantaine

De plus, toute période de congé prise par un employé avant le 30 septembre 2020 ne tient pas compte du montant total des congés auxquels vous pourriez maintenant avoir droit en vertu du nouveau projet de loi.

Nous sommes en discussion avec Air Canada sur la mise en œuvre de ces nouveaux congés en attendant l’adoption par le Parlement et nous mettrons à jour les membres au fur et à mesure que de plus amples renseignements seront disponibles, y compris les politiques mises en place par l’employeur.  Veuillez noter que ces congés s’appliqueraient à l’exploitation principale d’Air Canada et à Air Canada Rouge.

Solidairement,